Comme Obélix, je suis tombée dans la marmite quand j’étais jeune. C’est normal, les membres de ma famille avaient des entreprises. J’ai vraiment pu découvrir plusieurs façons de faire et le double de façons d’échouer en démarrage! Une chose que je sais par contre : un entrepreneur, c’est borné.

C’est la qualité qui fait réussir. Et c’est aussi le défaut qui fait tout planter.

Nous sommes têtues et nous voulons faire les choses à notre façon, réaliser notre « grande vision ». Comme si le monde n’attendait que cela de nous. Nous avons des idées de grandeur et de noblesse. C’est possible, croyez-moi, mais pas dans les premières années!

Tu as sans doute lu 1000 informations sur le démarrage d’entreprise. Et, clairement, tu n’as pas encore trouvé ce que tu cherchais puisque tu t’essaies à en lire une 1001e.

Il y a sept grandes étapes à traverser pour faire de ton entreprise une réussite.

La détermination

Sache que personne ne croira en toi au début. Et ce n’est pas nécessaire. Les autres ne comprennent pas bien ce que tu vois et quand tu en parles tu as l’air d’un génie fou à qui on a donné trop de café. Tu ne t’arrêtes juste pas.

Comprends que tu fais peur aux autres en de multiples façons. Pour certains tu es le reflet de ce qu’ils espèrent pour eux, alors que pour d’autres c’est juste impossible de sortir des sentiers. La majorité a peur pour toi, que tu sois triste, déçue… et ruinée.

Si tu comprends ceci, tu viens de t’économiser une année de tourments à essayer de « convaincre ». La seule façon de le faire c’est de leur montrer, pas de leur parler.

La vision

Tu auras besoin de savoir où tu t’en vas! Prends quelques minutes par jours pour ajuster et clarifier ta vision. C’est normal qu’elle évolue beaucoup dans les premiers 18 mois. De cette grande vision, sépare-la en 3-4 phases, qui contiennent elles aussi 3-4 étapes. Chaque phase correspond environ à un an.

Pourquoi si long au départ? Parce ce que tu fais tout toi-même!

Sachant cela, tu seras beaucoup plus réaliste dans tes attentes envers toi-même et envers l’atteinte de ces résultats. Ne te sens pas obligée d’investir pas dans un site Web à gros budget avant ça, tu seras déçue et très ralentie. Pour être en business, tu n’as pas besoin d’un gros site Web… tu as besoin de clients! Bien qu’on soit en 2017-2018, tout ne se fait pas QUE sur le Web. Il y a aussi de vrais humains avec qui tu peux faire affaire!

La confiance

Tu seras 1000 fois détournée par toutes les informations inimaginables que tu crois devoir apprendre pour être en affaires. C’est la boîte de Pandore ou un beau labyrinthe, selon comment tu vois la chose. Sache que cette soif est sans fin et, puisqu’on est à l’ère de l’information, eh bien il en pleut à tous les coins de rue!

Tu devras apprendre à te faire confiance et arrêter de regarder ce que font les autres. Plus vite tu es en action, mieux c’est. Garde-toi le plus possible en mouvement et ne t’arrête pas trop longtemps pour apprendre. Et si tu dois apprendre, perfectionne-toi où tu excelles déjà.

Non, ne va pas suivre un cours de comptabilité si tu ne comprends rien aux chiffres. Tu t’éloignes de ton excellence et de ta zone de génie quand tu le fais. Et chaque fois ça te coûte des mois à ta vison, parfois même des années!

La structure

Avant même de faire une première vente, pense à ta structure d’entreprise et de vie. Bâtis ton entreprise autour de ta vie et non ta vie autour de ton entreprise.

Pour t’aider dans cette réflexion, pense à chaque fois « si demain j’avais 100 clients, comment est-ce que je ferais cela ? ». En pensant de cette façon, tu vas t’économiser un gros casse-tête quand tu arriveras au stade de croissance. Tu auras le temps de consigner le processus pour chaque opération et ça te sera utile très rapidement, crois-moi!

La routine

Le secret du succès est dans ta routine. Ta routine de vie et d’entreprise est intimement liée. Prends soin de ton corps et de ton mental. Prévois tes temps de rush suivis de pauses.

Pense à inclure des pauses stratégiques à ton horaire chaque mois. Ça va te donner un peu de lousse et tu te sentiras moins dans l’urgence. Évite justement de rester trop longtemps en mode urgence; c’est épuisant et ça empêche ton entreprise de grandir.  De plus, le stress prolongé n’est pas bon pour toi. Quand tu es entrepreneure, ton corps est ton entreprise. Si tu crashes, ton entreprise crashe aussi. Penses-y avant de devenir accro à l’adrénaline.

Le marketing

Vendre tous les jours. Voici ce que tu as à faire maintenant. Tu dois te faire des contacts, engager des conversations. TE faire rayonner, ainsi que ton entreprise.

Plusieurs femmes ne sont pas prêtes à ça quand elles démarrent leur entreprise et elles restent l’air bête quand elles se rendent compte que c’est ce qui prend le plus de place dans leur vie entrepreneuriale. Prépare-toi à parler de toi, à être dans le spot light, à jaser à du monde. Pas juste pour vendre, mais bien pour réseauter et te faire des contacts. Le succès rapide de ton entreprise réside dans les contacts que tu te feras, dans ces nouvelles connexions. Plus ton réseau sera large, mieux ce sera!

La délégation

Finalement, tu ne devras pas toujours tout faire ! Tu devras apprendre à déléguer et à faire confiance à d’autres. Et OUI, ça coûte de l’argent. Par contre, plus vite tu délégueras, plus vite ton entreprise grandira.

Reviens à l’étape de la structure, où je t’ai dit que ton casse-tête serait simplifié. C’est ici que toutes les entrepreneures s’enfargent. Puisqu’elles ont mal pensé (lire ici PAS pensé) leur structure d’entreprise, quand vient le temps de déléguer, c’est le chaos! Alors c’est vrai que ça coûte cher quand c’est mal fait.

Et je ne parle malheureusement pas des gens à qui on délègue, mais bien de l’entrepreneure qui le fait. Les réseaux sociaux, les trucs Web et la comptabilité sont les premiers flambeaux à passer. Penses-y quand tu réfléchiras à ta structure.

Il y a tant de choses à aborder pour le démarrage d’une entreprise et, selon moi, il y a autant de types d’entreprises que d’entrepreneures. Alors prends garde quand tu zieutes ce que font les autres et comment ils le font. Rappelle-toi que ces entrepreneures ont bâti leur entreprise autour de leurs forces et qu’elles ne sont pas les tiennes. Bâtis ton entreprise autour de TES forces et tu rayonneras grandement, tout en faisant ce que tu aimes. En prime tu feras même de l’argent au passage.